post

Première victoire de la saison pour Arsenal et Emery !

Arsenal a décroché sa première victoire en championnat avec son nouvel entraîneur Unai Emery. Samedi, les Gunners ont renversé West Ham pour s’imposer 3-1 devant leur public. Un succès gâché par des rumeurs de friction entre Emery et son numéro dix Mesut Ozil.

La formation d’Emery avait perdu ses deux premiers matches de Premier League de l’ère post-Wenger. Elle avait d’abord lancé la nouvelle saison de championnat avec une réception de Manchester City (2-0). Celle-ci avait ensuite enchaîné avec un déplacement sur la pelouse de Chelsea, à Stamford Bridge (3-2). Il s’agit du pire début de saison d’Arsenal depuis 1992.

La mauvaise passe aurait pu continuer pour les Gunners dans ce deuxième derby londonien en l’espace de deux semaines. Alors qu’ils avaient le pied sur le ballon et prenaient le jeu à leur compte, les hommes d’Emery se font surprendre par l’ouverture du score de Marko Arnautovic, peu avant la demi-heure de jeu. L’Emirates Stadium est alors sous le choc. Une défaite aurait fait du groupe d’Emery la première équipe d’Arsenal à perdre ses trois premières rencontres depuis 54 ans. Peu rassurante défensivement, la formation des Gunners possède heureusement les ressources offensives nécessaires pour espérer un retour. La réaction ne se fera pas attendre. Une grosse frappe de Nacho Monreal remet les deux équipes à égalité à la demi-heure de jeu. Le score reste inchangé à la pause (1-1).

Au retour des vestiaires, Gunners comme Hammers se créent des occasions, mais aucun ne parvient à concrétiser. Unai Emery trouvera toutefois la solution du banc, avec les entrées de Lacazette et Welbeck. Le premier effectue un gros travail dans la zone des six mètres pour pousser son compatriote français Issa Diop à la faute. Le défenseur de West Ham marque contre son camp dans les 20 dernières minutes. Welbeck peaufine ensuite le score dans le temps additionnel. Oublié au point de pénalty, l’Anglais crucifie le porter des Hammers après un débordement de Bellerin sur le côté droit (3-1).

Arsenal décroche enfin ses trois premiers points, au grand soulagement d’Emery. Cependant, leur performance inconsistante laisse penser qu’il reste encore beaucoup de travail à l’ancien entraîneur du PSG pour ramener les Gunners dans le top 4.

Des frictions entre Emery et Mesut Ozil ?

Arsenal était privé de son meneur allemand – qui aurait souffert de la grippe et manquer l’entraînement de vendredi. Le joueur a pourtant été aperçu dans le vestiaire des Gunners peu avant le match de samedi. « Il se sentait mieux, alors il était avec nous. Je préfère cela », avait répondu l’entraîneur de l’équipe, interrogé par les journalistes sur le sujet. Il n’en fallait pas plus pour alimenter les rumeurs de friction entre les deux hommes. Ozil avait débuté lors des précédentes journées de Premier League, mais s’était surtout distingué pour son manque de présence sur le terrain. L’Allemand ne jouerait pas comme Emery l’entendrait, le technicien espagnol l’aurait ainsi écarté pour la réception des Hammers. Nul doute que les regards seront braqués sur les sessions d’entraînement d’Arsenal au cours des prochains jours pour voir ce qu’il en est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.