post

Premier League : une relance compliquée pour les Gunners !

Après avoir été dominés sur leur pelouse contre Manchester City (2-0) lors de la première journée, les Gunners espèrent se relancer ce samedi. Cela s’annonce toutefois difficile. Arsenal se déplace effectivement chez son rival londonien, Chelsea.

Le championnat anglais a repris ses droits le week-end dernier. Unai Emery et ses hommes recevaient alors à l’Emirates le champion en titre, Manchester City. Cela n’a pas été une partie de plaisir. Les Gunners n’auront pas résisté à l’armada offensive des Citizens. Ce fut une leçon de jeu pour le successeur d’Arsène Wenger. Arsenal a fait preuve de trop de passivité en défense. L’équipe était malheureusement trop brouillonne sur le plan offensif. Les attaquants n’arrivaient pas à se retrouver. Le nombre de passes n’étant pas arrivées à destination était assez élevé.

Par ailleurs, on a noté des points positifs malgré le mauvais résultat. La formation londonienne pourra encore compter sur un grand Petr Cech cette saison. Sans le gardien de but tchèque, le score aurait été bien plus accablant. Arrivé cet été, le jeune Mattéo Guendouzi a montré des choses intéressantes. Le milieu de 19 ans a mis de l’impact dans les duels et ensuite cherché à jouer de l’avant. Le joueur – formé au Paris Saint-Germain – a aussi bien distribué le ballon. Cependant, on n’oubliera pas son implication sur le premier but de City. Le Français peut et doit encore s’améliorer.

Les Gunners doivent commettre moins d’erreurs

Chelsea contre Arsenal s’annonce comme une bataille fascinante. Les deux équipes s’adaptent encore à leurs nouveaux entraîneurs. Les Blues ont eu la chance d’avoir une première journée de championnat plus reposante. Ils n’ont eu aucune peine à disposer d’Huddersfield (3-0). Chelsea évoluait alors dans le classique 4-3-3 de Maurizio Sarri. Le club pensionnaire de Stamford Bridge part ainsi favori pour ce bouillant derby londonien.

Il est évident que la formation d’Emery se cherche encore. Les joueurs commencent juste à s’habituer les uns aux autres. Ils doivent aussi s’adapter aux exigences tactiques de leur nouvel entraîneur. Les Gunners doivent réapprendre les bases, s’ils veulent tirer quelque chose de ce déplacement sur la pelouse de Chelsea. Ils ne peuvent pas se permettre de faire autant d’erreurs de possession comme face à Manchester City.

Un 4-2-3-1 pour mieux défendre

Eden Hazard et Willian seront certainement les deux armes offensives de Sarri pour cette rencontre. Afin de gérer le Belge et le Brésilien, Emery pourrait aligner un 4-2-3-1, disposition la plus adaptée pour contrer les percées intérieures. Arsenal a besoin de deux pivots pour tenir les espaces quand Hazard et Willian vont attaquer. Cela permettrait alors aux arrières latéraux (Hector Bellerin et Stephan Lichtsteiner) de surveiller les défenseurs latéraux Chelsea qui joueront assez haut.

Le 4-2-3-1 peut aussi évoluer en cours de match, Arsenal pourrait alors se retrouver à jouer avec deux attaquants. Ce cas de figure est possible avec Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang. Ce dernier évoluerait alors en milieu gauche et le premier en attaquant de pointe. Avec Mkhitaryan sur le côté droit, les arrières latéraux de Chelsea peuvent ne pas avoir la possibilité de jouer haut. Avec la possession, Aubameyang peut attaquer vers l’axe aux côtés de Lacazette, ce qui signifie que les attaquants d’Arsenal peuvent provoquer en duel les défenseurs centraux des Blues.

Quoi qu’il soit, ce match constitue une opportunité pour se faire une idée de la manière dont la saison pourrait se dérouler pour Arsenal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.