post

Chelsea vs Arsenal : la réaction n’était pas suffisante

Arsenal s’est incliné samedi dernier sur la pelouse de Chelsea (3-2) lors de la deuxième journée du championnat anglais. Les Gunners étaient pourtant parvenus à remonter deux buts de retard, avant de craquer dans les dix dernières minutes. Ils enchaînent une deuxième défaite consécutive.

La formation d’Unai Emery avait lancé sa saison de Premier League par une défaite à domicile contre Manchester City. Les Citizens avaient alors dominé les locaux dans tous les compartiments du jeu. L’équipe londonienne se devait ainsi de réagir pour la deuxième journée. Faire cela dans un derby contre Chelsea s’annonçait compliqué. Les Blues entament également la saison avec un nouvel entraîneur, en la personne de Maurizio Sarri. Par ailleurs, ils avaient conclu leur première journée de championnat avec un probant résultat. La formation de Sarri s’était effectivement imposée sans problème à Huddersfield (3-0).

Une première demi-heure catastrophique

Les lacunes défensives – notées contre Manchester City – ont persisté. La paire Mustafi-Papastathopoulos se cherche encore et manque encore de cohésion. Cette charnière a aussi montré sa lourdeur. Elle a en effet eu beaucoup de mal à gérer les petits bolides des Blues. Ces derniers mettent moins de dix minutes à trouver le chemin des filets, par Pedro. Une dizaine de minutes plus tard, Morata confortait l’avance des locaux. N’ayant pas le pied sur le ballon, Arsenal procède alors en contre. Les attaquants vont toutefois manquer de précision et d’adresse devant le but adverse. Aubameyang et Mkhitaryan ne cadrent pas sur deux grosses occasions nettes. Le deuxième va par contre prendre le jeu à son compte après la première demi-heure. Mkhitaryan réduit effectivement le score avant de distribuer une passe décisive pour Iwobi avant la pause. Emery et ses hommes croient alors avoir fait le plus dur en rejoignant les vestiaires avec un score de parité (2-2).

Des changements décisifs

L’entame de la seconde période est du même acabit que celle de la première. Chelsea conserve le ballon et insiste sur le jeu en profondeur. Le premier changement de Sarri intervient à l’heure de jeu, avec Kovacic et Hazard. Les deux combinent bien et le Belge apporte beaucoup de fraîcheur dans le jeu des Blues. Pendant un temps, Chelsea bute sur un grand Petr Cech dans le but des Gunners. La réponse d’Emery est de lancer Lacazette dans le dernier quart d’heure. Un hold-up est encore possible, mais c’est tout le contraire qui se produit. Au niveau de rond central, le Français reçoit le ballon et effectue une passe en retrait. Sauf que celle-ci termine dans les pieds d’un joueur de Chelsea. Hazard hérite ensuite du ballon dans le couloir gauche et perce la défense des Gunners. Le Belge trouve en retrait Marcos Alonso qui ne se fait pas prier pour crucifier Cech (3-2).

Emery reste pour l’instant sur un bilan de deux défaites en autant de matches en Premier League. La situation du technicien espagnol n’est toutefois pas encore dramatique. Un autre derby londonien attend les Gunners le week-end prochain, cette fois contre une petite équipe, West Ham United.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.