post

Arsenal et Manchester United : retour sur le match nul

Dans le cadre de la Premier League, les deux équipes que sont Arsenal et Manchester ont eu l’occasion de s’affronter au cours de cette semaine, la rencontré s’étant soldée par un match nul. Si les deux équipes s’en sont sorties avec chacune un point, les entraineurs de celles-ci ont quand même évoqué quelques déceptions.

Deux buts partout, un point chacun

Ce fut Arsenal qui a ouvert le bal avec un premier but par Shrodran Mustafi, qui a brillamment su passer outre le défenseur Ander Herrera, mais le but a été en partie attribué à une erreur commise par le gardien de but David de Gea, erreur assez inattendue et inhabituelle faite à la 26ème minute. C’est au tour de Manchester United de marquer dans le camp adverse à peine 4 minutes plus tard, qui a gagné son face à face contre le gardien des Gunners, Bernd Leno.

La chance n’était pas du côté de Manchester United dans la seconde mi-temps, car le but suivant qui a fait trembler leur filet a été marqué malgré lui par l’un des éléments de force de l’équipe, soit l’Argentin Marcos Rojo, mais c’était principalement grâce aux manœuvres du joueur Alexandre Lacazette d’Arsenal. Une minute après ce coup du sort, l’équipe de Mourinho marque un autre but, mais cette fois-ci, dans les filets de Bernd Leno, et réussit au final à s’en sortir avec un match nul.

Emery affiche une certaine déception

Si son record de matchs à la suite sans essuyer de défaites n’a pas été entaché, soit 20 matchs à la suite, Emery ne semble pas célébrer leur rencontre face à Manchester United comme une victoire. Il a grandement espéré qu’Arsenal puisse avoir les 3 points qui accompagnent la victoire, et il déplore le fait que son équipe a pris l’avantage deux fois de manière importante, mais que l’adversaire a su trop facilement renverser la tendance.

Ce qui l’a plus frustré, c’est le fait que Manchester United ait été trop rapide à chaque fois pour égaliser, avec d’abord un écart de 4 minutes entre la première égalisation, puis à peine une minute pour la seconde. Toujours est-il qu’Emery affirme quand même être fier de son équipe, au vu du chemin parcouru, et malgré le fait qu’ils soient descendus dans le classement en Premier League, ils sont toujours dans le top 5.

Mourinho assume les erreurs de son équipe

La déception est partagée entre les deux entraineurs, car de son coté, José Mourinho avait également de hautes attentes vis-à-vis de cette rencontre. Quand bien même ses joueurs se sont battus avec ténacité, rien qu’à voir leur réactivité face aux buts d’Arsenal, le tout n’a pas été suffisant pour leur faire décrocher la victoire.

Il a affirmé être fier de ses joueurs, car même s’ils ne sont pas sortis vainqueurs, ceux-ci ont quand même donné un beau match. En outre, les deux équipes ne se rencontreront en Premier League à nouveau qu’en mars 2019, et entretemps, chacun aura le temps nécessaire pour préparer leur revanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.