in , ,

[Portrait] Welcome to Sead Kolasinac

[Portrait] Welcome to Sead Kolašinac

Diantre, poudre de perlimpinpin, surprise totale en ce début de mois de Juin. Après avoir joué des semaines à la souris qui danse : viens ou viens pas ? Signe ou signe pas ? Comme convenu et (apparemment) depuis belle lurette, l’officialisation est tombée à Médicis exactement.

Le latéral gauche bosnien, Sead Kolasinac (23 ans) devient donc la première recrue estivale d’Arsène Wenger. Waouuuuhh, je suis encore sous codéine.

Pas de chéquier de sorti, pas de cassage de tirelire, pas un kopeck à reverser… Renard Wenger a encore frappé un grand coup. En effet, Sead est considéré comme la référence à son poste (latéral gauche), en tout cas pour la Bundesliga. Le mercato d’Arsenal est donc lancé. On attend la suite…

« We’re Back on track Bitches » !

#WelcomeKolasinac

Nom complet : Sead Kolašinac

Age : 23 ans et bientôt + 1 bougie

Position : Arrière gauche

Nationalité : Allemand/Bosnien 🇩🇪/🇧🇦

Né le : 20/06/1993

Taille : 1 m 83

Poids : 82 kg

Numéro : #NC

Mais qui es-tu ?

Sead Kolasinac est donc né en 1993 à Karlsruhe dans le land* de Bade-Wurtemberg en Allemagne. Vous l’avez ? Non, moi non plus. Bon d’après notre ami Google, c’est proche de la pointe Nord Ouest de la frontière française. A 40 minutes des fameuses et délicieuses saucisses de Strasbourg. Pour ne pas trop s’éloigner du sujet… ses parents sont d’origines Bosniennes et Monténégrines. Son papa a d’ailleurs travaillé dans la firme la plus connue d’Allemagne… Mercedes. Maman bonne question et puis enfin voilà quoi…

* État fédéré

Prems

Comme la plupart des joueurs, Kolasinac joue dès l’age de 8 ans, dans son fief de Karlsruher où il passera quasi tous les échelons. Après 8 ans passé à l’académie, il rejoint les U17 du TSG 1899 Hoffenheim pour une très courte durée. A peine une saison dans les jambes et hop il se fait “acheter” par un peu plus gros : le VfB Stuttgart. Il y passera un passage éclair comme le 50 mètres de Theo Walcott jusqu’à l’infirmerie avant de déposer ses valises pour un long moment à Schalke 04.

Nouveau, il se voit passé une saison avec l’équipe des jeunes pousses Schalkienne (U19), il est rapidement promu dans l’équipe réserve du club. Après avoir participé à seulement 7 matchs dans la ligue inférieure allemande (Regionalliga West) et en marquant deux fois il est poussé à rejoindre les A. Il est lancé dans le grand bain sous l’impulsion de Huub Stevens notamment en jouant contre Montpellier pour le dernier match de poule de la Ligue des Champions. Après la valse des entraineurs commence pour Schalke 04  – 4 entraineurs en 2 ans (Keller, Di Matteo, Breitenreiter, Weinzierl) – mais le Sead fait son bonhomme de chemin, répond présent et explose littéralement cette saison.

Une menace dans les deux sens

Direct et puissant, Kolasinac est sans doute un chouia plus performant que son futur coéquipier, Super Nachos. Sa vista foot lui permet d’éliminer efficacement ses adversaires directs.  Il est endurant et travail sans relâche sur son flanc gauche. Il est aussi très rapide pour lancer des contres-attaques, même si ses centres ne sont pas toujours folichons (Arsenal DNA ?).

Malgré le faite que l’espagnol trouve ENFIN son bonheur (et le notre) dans le nouveau système de tonton, la présence de Sead sera un plus pour notre Chilien préféré. Lui qui aime tant aller vagabonder un peu partout sur le terrain, il aura au moins toujours l’assurance d’être couvert et donc moins de tâches défensives.

Ses attributs physiques lui permettent de poser beaucoup de problèmes à ses adversaires direct. Si sa fougue lui porte souvent préjudice (il a une tendance à enchainer les fautes comme Xhaka), il n’a pris néanmoins que 5 jaunes en Bundesliga. Reconnu pour être rugueux, peu de joueurs en Allemagne apprécient un fight contre le bosnien.

Où peut-il jouer ?

Kolasinac est considéré comme un all-arounder, il peut jouer dans la quasi totalité des secteurs défensifs. Bien qu’il ait joué la plupart du temps en tant que défenseur central voire milieu def (en cas de besoin), c’est Jens Keller qui l’a lancé sur le flanc gauche et c’est bien là qu’il excelle le plus.

Et Arsenal dans tout ça ?

Après avoir été annoncé à la Juventus Turin, Everton, Milan AC encore à Manchester City, le natif de Karlsruhe a choisi de signer chez NOUS un bail de 5 ans. Ça fait du bien. Donc bienvenue à bord petit padawan. L’ex numéro 6 des Bleus et Blancs débarque pour concurrencer (remplacer ?) Nacho Monreal et Kieran Gibbs.

Quelques mots doux

  • Le Boss après sa signature :

« Oui. »

  • Lui-même :

« Je suivais le club quand j’étais jeune, du temps des Jens Lehmann et Thierry Henry. Je suis ravi d’être ici. Cela me fait mal de quitter mon club mais Arsenal et Arsène Wenger me donnent une grande chance. »

Stats & le saviez-vous?

  • Toute la p’tite famille Kolasinac est de confession Musulmane.
  • Aucun joueur dans le top 5 européens à fait plus d’interceptions dans un seul match que lui (12 contre Hambourg)
  • Il a refusé une offre de Manchester United
  • Vainqueur de la coupe des jeunes champions 11/12 avec les U19 de Schalke 04
  • Ses surnoms : ‘The Destroyer’, ‘The Tank’, ‘The Bulldozer’, ‘The Bosnian Hulk’, ‘The Duracell Bunny’.
  • Il a été élu meilleur latéral de Bundesliga 16/17
  • Il devait signer à Everton mais Wenger lui a fait les yeux doux 😉 merci qui ?
  • Possède le passeport Allemand depuis 2013 mais a choisi de jouer avec la Bosnie.

P’tites vidéos : ce qu’il peut faire 12

Sources: Arsenal – Whoscored, Opta, Squawka – Transfermarkt – Sky Sports – ScoutNation – Youtube

What do you think?

75 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sead Kolasinac officialisé à Arsenal

Mbappé, Lacazette, Turan et Sead Kolasinac

Martinez prochain gardien remplaçant à Arsenal?

Mais si Szczesny et Ospina se barrent, qui comme deuxième et troisième gardien?