post

Mesut Ozil montre à Emery ce dont Arsenal manque

Mesut Ozil a peu joué avec Arsenal cette saison. Au quatrième tour de l’EFL Cup contre Liverpool, l’Allemand a toutefois montré pourquoi les Gunners avaient besoin de lui dans l’entrejeu.

Les fans d’Arsenal ont eu beaucoup de matières à discuter ces dernières semaines. Dimanche 27 octobre, est intervenu l’incident avec Xhaka et le brassard de capitaine. Le milieu de terrain avait ensuite été hué par une partie du public de l’Emirates. José Mourinho a ensuite manifesté son intérêt pour la succession d’Unai Emery. L’ascension du jeune Gabriel Martinelli reste pour l’heure le seul point positif des débats. Le cas de Mesut Ozil continue d’être le principal sujet de discussion dans la communauté des Gunners.

Avant le match d’EFL Cup sur la pelouse des Reds, le milieu à un peu plus de 400 000 euros par semaine n’avait disputé que deux matches cette saison. Emery avait tenté de faire jouer plusieurs joueurs à la position de l’Allemand, derrière l’attaquant de pointe. Aucun des trois joueurs – Joe Willock, Dani Ceballos ou Lucas Torreira – n’avait été convaincant à ce poste.

Le numéro 10 des Gunners a été le protagoniste d’un incroyable match nul (5-5) à Anfield. L’ancienne star du Real Madrid n’a pas permis à l’équipe londonienne de se qualifier pour les quarts de finale. Toutefois, sa présence aura au moins montré à Emery et Arsenal ce qui leur manquait. Cette prestation très intéressante semble indiquer que l’international de 31 ans se battra pour son avenir à l’Emirates. Interrogé sur son joueur en conférence de presse à la veille du match, Emery avait fait savoir qu’Ozil allait probablement avoir une opportunité. « Nous avons besoin de sa qualité, de ses compétences », avait déclaré le technicien espagnol. « Nous avons besoin de sa constance. Nous avons besoin de sa mentalité positive. Ensuite, nous avons besoin de lui pour nous aider sur le terrain », avait-il ensuite conclu.

Mesut Ozil a répondu « présent! »

Au cours de la première période, l’Allemand était le meilleur joueur sur le terrain. Celui-ci était pratiquement dans tous les bons coups et trouvait des espaces dans la défense de Liverpool. Lorsqu’Arsenal n’avait pas le ballon, son pressing agressif empêchait les Reds de pratiquer leur football. Le pressing, un travail pour lequel le meneur n’est pas réputé.

Ozil a joué un rôle déterminant sur le premier but des Gunners. Le milieu de terrain a d’abord trouvé Ainsely Maitland-Niles avec une passe clé avant de récupérer le ballon et de le caresser sur la trajectoire de Bukayo Saka. Kelleher – le jeune gardien de Liverpool – repousse mal le tir de Saka. Lucas Torreira a alors poussé le ballon au fond des filets. Sur le troisième but d’Arsenal signé Martinelli, Ozil était encore plus impressionnant. En pressant haut, le joueur subtilise le ballon à Harvey Elliott pour ensuite lancer d’une touche Saka. Ce dernier a parfaitement trouvé Martinelli pour conclure l’action. Après la pause, le numéro 10 a continué d’afficher une combinaison similaire d’intensité et de capacité. Le pressing haut d’Arsenal continuait de porter ses fruits.

Emery a ensuite remplacé son joueur, car ce dernier était tout de même en manque de forme physique. L’Allemand aura toutefois montré assez de points positifs en une heure de jeu. En effet, celui-ci a prouvé à quel point sa présence pouvait être importante pour la formation londonienne. Cette dernière a souvent manqué de lien au milieu de terrain depuis le début de saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.