post

Pourquoi Arsenal doit signer Nathan Aké, même à 60 millions d’euros ?

Arsenal reste une formation plutôt faible sur le plan défensif. L’équipe d’Unai Emery profitera certainement de la prochaine fenêtre des transferts pour renforcer ce secteur. Le défenseur néerlandais Nathan Aké peut être une excellente recrue pour les Gunners.

Y a-t-il un joueur – qui joue actuellement en Premier League – convenant le mieux à Arsenal que Nathan Ake ? Un défenseur central – capable de garder le ballon, faire de bonnes relances et avec une bonne vision de jeu – qui peut faire des tacles précis. Un défenseur central qui ne commet presque jamais d’erreurs. Une liste de compétences que le club londonien voudrait bien profiter. Malgré ses 24 ans, Aké est déjà un des piliers de la défense de Bournemouth. Le Néerlandais possède également de très bonnes statistiques. Le défenseur comptabilise cette saison 174 dégagements. Seul son compère en défense chez les Cherries, Steve Cook, a fait mieux. D’autre part, Aké se trouve dans le classement des 10 meilleurs stoppeurs du championnat anglais.

Ce qui rend Ake encore plus impressionnant cette saison, c’est qu’il semble avoir atteint de nouveaux sommets. Cela se remarque à chacune de ses performances. Le défenseur est de plus en plus minutieux dans son jeu. L’international de 24 ans est en train de franchir un cap. Il ne serait pas étonnant de le voir quitter le Vitality Stadium l’été prochain.

« Les gens attendent plus de moi maintenant à cause de la saison que j’ai eue… il y a donc une nouvelle étape, une nouvelle chose que je dois surmonter et faire face aux attentes. J’ai besoin d’apprendre et de faire face à cela et après cela, qui sait… vous voulez toujours atteindre les plus hauts niveaux », avait expliqué Aké dans l’Evening Standard en septembre.

À 24 ans, Aké n’approche pas au sommet de sa forme. Sans compter Virgil van Dijk (Liverpool) et Aymeric Laporte (Manchester City), le Néerlandais pourrait être le meilleur défenseur de la première division anglaise. Aucune surprise donc à ce que le nom du joueur ait été associé à des clubs comme Manchester United ou Tottenham en janvier dernier.

Les Gunners devraient également se positionner pour le jeune défenseur l’été prochain. Alors que Sokratis Papastathopoulos et Rob Holding font pour le moment bonne impression, le reste de leurs défenseurs centraux sont loin d’être convaincants. L’avenir de certains cadres de la défense reste aussi une interrogation. C’est en effet de Laurent Koscielny. Le Français souffre d’une blessure au tendon d’Achille qui nécessite une prise en charge quotidienne.  Par ailleurs, il ne reste plus que 18 mois de contrat au défenseur de 33 ans. Actuellement en prêt à Fulham, Calum Chambers est encore loin de convaincre Emery. Le défenseur anglais pourrait rester chez les Cottagers l’été prochain.

Arsenal gagnerait en stabilité en plaçant Aké au sein de sa charnière centrale. Toutefois, faire signer le joueur n’est pas une tâche simple. Chelsea, son ancien club, aurait conclu un accord de principe avec les Cherries pour ramener le Néerlandais à Stamford Bridge pour environ 50 millions d’euros. Si les Gunners veulent signer l’international de 24 ans, ils devraient en offrir suffisamment pour que Bournemouth ne choisisse pas de rendre le joueur aux Blues.

post

Sven Mislintat, le recruteur en chef d’Arsenal sur le départ

Sven Mislintat ne sera plus le recruteur en chef d’Arsenal, après avoir dirigé la cellule de recrutement du club londonien pendant 14 mois. Quel a été son impact ? Qu’est-ce que ce départ signifie pour les Gunners ?

Depuis l’arrivée de l’Allemand du Borussia Dortmund en novembre 2017, Arsenal a signé 9 joueurs sur les trois marchés de transfert, pour un peu moins de 90 millions d’euros. Lors de son premier mercato avec les Gunners, Mislintat a fait venir Pierre-Emerick Aubameyang de Dortmund – que le recruteur était d’abord allé chercher à Saint-Étienne. Celui-ci a ensuite fait venir un autre ancien joueur de Dortmund, Henrikh Mkhitaryan – qui était à Manchester United – et le défenseur grec Konstantinos Mavropanos – en provenance du PAS Giannina.

Avec le président sortant, Ivan Gazidis, et le directeur sportif actuel, Raul Sanllehi, Mislintat faisait partie du panel des trois personnes qui ont nommé Unai Emery pour succéder à Arsène Wenger en mai dernier.

Lors du deuxième mercato de Mislintat, Arsenal a recruté les milieux centraux Lucas Torreira et Matteo Guendouzi – respectivement en provenance de la Sampdoria et Lorient. Le club londonien a ensuite débarqué Sokratis Papastathopoulos de Dortmund. Après, Stephan Lichtsteiner a quitté la Juventus pour rejoindre gratuitement les Gunners. Ces derniers sont aussi allés chercher Bernd Leno à Leverkusen en tant que successeur à long terme du gardien Petr Cech.

Arsenal a annoncé le départ de Mislintat en fin janvier – les Gunners n’ayant pas été en mesure de signer des cibles comme Ivan Perisic ou Yannick Carrasco. Durant le dernier mercato hivernal, le club londonien sera toutefois parvenu à obtenir le prêt Denis Suarez, en provenance de Barcelone.

Pourquoi ce départ ?

Sky Sports évoque certaines divergences d’opinions avec le directeur sportif espagnol Sanllehi. Le média sportif britannique parle aussi de la frustration de l’Allemand quant au manque de puissance financière du club londonien sur le marché des transferts. Si le recruteur n’a pas été en mesure de faire venir ni Perisic ni Carrasco, ce serait parce que le club n’aurait proposé que des contrats de prêt. Des offres logiquement pas convaincantes pour les joueurs.

La chaîne sportive suggère également que l’Allemand n’a pas été capable de s’adapter avec le fonctionnement du club londonien.

Quel avenir pour les Gunners ?

Pour remplacer Mislintat, Arsenal envisagerait une personne capable, non seulement d’identifier les futurs talents, mais aussi d’aider ces derniers une fois arrivés au club. Le board du club londonien veut également une personne en mesure d’entretenir un lien étroit avec Unai Emery et son staff. Par ailleurs, Arsenal envisagerait quelqu’un qui soit prêt à être plus actif – un visage pour le recrutement entre autres – qui peut voyager avec l’équipe, faire partie intégrante des réunions du club et effectuer quelques interviews.

Selon Sky Sports, les Gunners voudraient d’un responsable de recrutement avec le profil d’Éric Abidal – actuellement en poste à Barcelone. Les Londoniens veulent d’un ancien joueur capable de faire le lien entre le vestiaire et la salle de conférence.

Marc Overmars et Monchi sont pressentis pour remplacer l’ancien recruteur en chef du Borussia Dortmund.

post

Lucas Torreira jouera contre Brighton, malgré ses cartons jaunes

La manière dont Unai Emery gère l’équipe des Gunners, qui sont à sa charge depuis le début de cette saison, diffère un peu de celle dont ses précédents entraineurs ont procédé, et cela à bien des égards. En outre, on peut mentionner sa décision de faire jouer Lucas Torreira, qui jusqu’ici, s’est récolté 4 cartons jaunes au cours de ses matchs.

Lucas Torreira, des soucis de discipline ?

Le joueur Lucas Torreira se compte parmi ceux qu’Unai Emery aime à envoyer sur le terrain pour contribuer à la victoire d’Arsenal. Mais au cours de cette saison, on ne peut s’empêcher de faire la remarque que celui-ci s’est constitué un historique encombré par quelques écarts sur le plan de la discipline, ce qu’on peut indiquer en se basant sur les cartons jaunes que celui-ci s’est récolté, qui sont au total de 4.

Si l’on considère les 12 matchs pour lesquels le joueur a fait partie de ceux qui ont débuté sur le terrain, cela fait une moyenne d’un match sur 3 au cours duquel il a fait partie des starters au total, et le nombre de cartons qu’il s’est pris. Il serait normalement considéré comme risqué de donner un gros temps de jeu à un joueur qui a trop souvent eu des litiges disciplinaires avec les arbitres, dans la mesure où un carton jaune se transforme trop rapidement en carton rouge, ce qui pénaliserait toute l’équipe sur le plan du nombre.

Unai Emery reste confiant concernant Torreira

En vue de leur prochaine rencontre face à Brighton, l’entraineur des Gunners a pris la décision de faire de nouveau confiance à Lucas Torreira, qu’il estime comme un élément de qualité parmi les joueurs de l’équipe. Au cours d’une de leurs récentes rencontres, Unai Emery a choisi de ne pas désigner Torreira comme starter, soit au cours de leur rencontre face à Burnley qu’ils ont d’ailleurs remporté.

En outre, il craint que cela ne puisse faire diminuer la motivation du joueur pour les matchs suivants, et a décidé ainsi de lui accorder de nouveau la place de starter afin d’éviter cela. Au cours d’une récente interview, il a affirmé que « dans ma carrière, je n’ai jamais pris de telles décisions, [mais] nous allons jouer le match suivant à Brighton et nous allons nous donner à fond, […] ce sera un match difficile et nous aurons besoin de chaque joueur avec 100% de focus pour faire tout sur le terrain afin de gagner ».

Les fans pas toujours d’accord avec Emery

La décision d’Emery de faire jouer Torreira n’est pas toujours perçue d’un œil positif par certains fans, qui souhaiteraient plus que les Gunners misent sur la prudence, dans la mesure où un carton jaune pourrait jouer en leur défaveur. Les supporters ont également récemment décrié le fait qu’Emery ait choisi de faire jouer le jeune Mattéo Guendouzi au lieu de Mesut Ozil au cours d’un récent match.

Ce footballeur de 19 ans est l’un de ceux qui passé le plus de temps sur le terrain, avec 17 matchs où il a été starter. Cependant, le mot final revient à l’entraineur, qui dit d’ailleurs : « Je ne sais pas si Torreira sera capable de jouer de précautionneusement mais je ne veux pas qu’il s’inquiète de la possibilité d’une suspension en cas d’un carton jaune ».

post

Arsenal et la question du transfert de Mesut Ozil

Nous sommes actuellement en pleine saison des transferts chez les clubs de foot Européens, et Arsenal n’est pas laissé en reste. L’une des problématiques face auxquelles le club doit actuellement se préparer concerne le transfert de l’un de ses plus grands joueurs, soit Mesut Ozil, qui doit se dérouler en janvier de l’année prochaine.

Emery sur sa décision de placer Ozil sur le banc

Les réactions ont été vives vis-à-vis de la décision du coach de l’équipe de garder Ozil sur le banc de touche au cours d’une récente rencontre. Beaucoup de fans ont critiqué cette décision en raison de l’impact visible que cela a eu sur la rencontre ; ceux-ci s’accordent à dire qu’avoir laissé jouer le sportif qui a contribué à faire gagner la coupe du monde à l’Allemagne aurait pu faire tourner le vent en la faveur des Gunners.

La rencontre évoquée par le coach actuel d’Arsenal a été un choix tactique, mais plusieurs ne voient cela que comme une manière diplomatique d’expliquer sa décision.Pourtant, cela a résulté sur une défaite contre Tottenham, qui est la fin de leurs nombreux matchs à la suite où ils n’ont essuyé aucune défaite. Cela peut être perçu comme une fin indéniable de la présence du joueur au sein de l’équipe.

Le cout du transfert de Mesut Ozil

Actuellement, la star du foot d’origine Allemande est considérée comme l’un des meilleurs joueurs actuellement, et en outre, il se trouve également parmi les sportifs les mieux rémunérés dans le domaine du football. En effet, son salaire par semaine se situe entre 300 000€ et 350 000€. Cela est un souci pour les clubs en recherche de bons joueurs et qui pourraient être intéressés par le joueur, qui ne peuvent pas aisément faire rentrer un tel salaire dans leur budget.

Or, trouver une solution viable est assez urgent actuellement, car le début de janvier approche. De plus, Emery ne semble pas être pour l’idée de garder le joueur au sein de l’équipe, et pour cela, il évoque des raisons tactiques. Le plus grand frein à ce souhait de l’entraineur est actuellement l’ensemble des coûts importants qui accompagnent ce joueur, ce qui pose problème malgré son talent.

Quelles sont les alternatives ?

L’une des solutions trouvées par l’équipe est de négocier le transfert d’Ozilsous forme de prêt, ce qui ne serait pas une première dans l’histoire du foot. Malgré le fait que le joueur pourrait être un ajout majeur pour n’importe quelle équipe, force est de constater qu’à l’instant, on n’a pas encore eu vent de club qui se soit affirmé comme étant hautement intéressé par faire son acquisition.

Cela permettrait de faciliter le transfert du joueur, car il serait ainsi plus abordable pour une autre équipe. L’un des cas où c’est arrivé concernait Fernando Torres, qui était à l’époque un des membres de Chelsea. Mais plus le temps passe, plus les options à la disposition d’Arsenal concernant la décision du transfert d’Ozil s’amenuisent, aussi il leur serait nécessaire de trouver promptement une solution.

post

Mesut Ozil revient sur le terrain contre Qarabag

Les choses se portent bien pour Arsenal depuis qu’Unai Emery a pris les joueurs sous son aile depuis cette nouvelle saison 2018-2019. Certains des joueurs phares de l’équipe étaient pourtant mis en retrait pendant plusieurs matches en raison de blessures plus ou moins importantes, mais les joueurs en question sont prévus pour revenir en force, dont Mesut Ozil.

Un parcours quasi-sans faute pour Arsenal

En ce moment, Arsenal est sur une lancée de 21 matches à la suite sans essuyer la moindre défaite. Si leurs buts ne font pas trembler les filets pour décrocher la victoire, ils parviennent à s’en sortir indemnes avec des matches à égalité. Pourtant, on ne peut pas dire que la formation est encore complète, car plusieurs joueurs n’ont pas pu participer aux matches en raison de blessures diverses. Aussi, l’une des « signatures » d’Unai Emery est de favoriser les jeunes joueurs sur le terrain.

Ceux-ci ont su plusieurs fois se montrer dignes de cette confiance, et beaucoup de ceux dont l’âge avoisine les 20 ans ont su briller comme jamais sous la gestion de leur nouveau coach. L’une de leurs prochaines rencontres les fera affronter l’équipe de Qarabag d’Azerbaïdjan, et à l’occasion de cela, plusieurs joueurs qui ont raté des rencontres importantes dont celle contre Manchester pourront de nouveau se compter parmi les joueurs qui seront présents sur le terrain.

Un retour d’Ozil pour ce jeudi

On avait eu peu de nouvelles de Mesut Ozil depuis le mois dernier, auquel il s’est fait une blessure plus ou moins sérieuse au dos, et si les Gunners ont gagné leur rencontre face à Bournemouth, le joueur international Allemand n’a plus eu la possibilité de particulier à un match depuis. Cela fait quelque temps qu’il a déjà commencé son entrainement afin d’être assez en forme pour revenir sur le terrain.

Ainsi, lors de leur prochain match dans l’Emirates Stadium, il est essentiel pour lui d’être en forme.Cette rencontre est d’autant plus importante, car il s’agit d’un match de la League Européenne, et elle aura ainsi une influence sur le classement de l’équipe dans cette League en particulier, même si Arsenal est déjà pressenti comme futur sortant en tête de pool de leur groupe, soit le groupe E.

Quelle formation pour les Gunners face à Qarabag ?

Outre le joueur Allemand de 30 ans, Arsenal peut également se féliciter de retrouver un joueur de qualité en la personne d’Aaron Ramsey, excellent joueur qui verra certainement un renouvellement de son contrat chez l’équipe, et qui lui aussi avait été mis sur la touche suite à une blessure. Les deux joueurs se comptent parmi ceux qu’Unai Emery aura choisis pour assurer un bon match contre Qarabag.

Il est devenue une vraie tradition pour Arsenal de voir ses jeunes joueurs se voir donner des opportunités de briller sur le terrain, et on peut par exemple mentionner Joe Wilcock, ou encore Emile Smith-Rowe, qui se comptent parmi les jeunes joueurs qui ont marqués des buts au cours de la rencontre contre Vorskla.

post

Unai Emery affirme les principaux objectifs d’Arsenal pour la saison

Après que la saison précédente ait été assez décevante pour l’équipe, et que le départ d’Arsène Wenger ait été suivi de l’arrivée d’Unai Emery en tant que coach principal, les choses semblent s’être nettement améliorées pour Arsenal depuis le début de la saison. Le nouveau coach a récemment évoqué dans une conférence de presse les buts que se fixe l’équipe pour cette saison en cours.

Passé d’une saison peu réussie vers un début fracassant

Le temps n’était pas au beau fixe pour les Gunners au cours de la saison 2017-2018, avec seulement un total de 63 points pour l’ensemble de leur saison en Premier League, et pourtant, ils n’ont jamais eu un total aussi bas au cours de leur participation à cette compétition. L’arrivée d’Unai Emery en tant que coach de l’équipe a été accompagnée par différents changements notables dans l’équipe, notamment la structure de celle-ci, mais aussi vis-à-vis des stratégies pour les matchs.

Cela semble avoir porté ses fruits, car depuis cette saison, Arsenal ne s’est jamais porté aussi bien, avec près de 16 matchs où ils ne se sont essuyés aucune défaite. Les performances de l’équipe sont telles qu’un total de 11 victoires à la suite fait actuellement partie de leur tableau de chasse. Si récemment, leurs rencontres se sont principalement soldées sur des matchs nuls, soit 4 d’entre elles, Emery ne compte pas en rester là, et envisage bien de remporter d’autres victoires.

La Premier League et l’Europa League

Ce sont là les deux principales compétitions qui intéressent Unai Emery pour son équipe, et il entend faire les efforts requis pour atteindre ces buts. En outre, l’équipe est en bonne voie pour atteindre ces buts, et se situe actuellement en deuxième position face à Manchester City dans la Premier League, dont elle n’est distancée que de quelques points. Bien que nous ne sommes qu’en début de saison, le but d’Emery est de finir celle-ci tout en se retrouvant dans le top 4.

D’un autre côté, l’Europa League est également une bataille qui n’est pas gagnée d’avance, et il faudra beaucoup d’efforts venant des Gunners pour réussir tant cette compétition que l’autre. Toutefois, Emery a affirmé que la Premier League passait en priorité, sans pour autant qu’il allait minimiser l’importance d’une League ou de l’autre. Les compétitions comme la Carabao Cup ou encore la FA Cup restent également dans le viseur d’Emery.

Une reconnexion avec le public

Parmi les souhaits évoqués par l’actuel coach des Gunners, il y a celui qui mentionne le fait que la relation entre l’équipe et son public ne sont pas à leur point optimal. Même s’il a n’a pas été spécifique sur les actions qui seraient entreprises, il a évoqué le renforcement de la relation entre une équipe et ses fans comme étant bénéfique pour les deux.

D’après ses propres termes, « nous  voulons créer le type d’atmosphère qui soit autant à propos de la manière dont nous finissons le tableau qu’en termes de la création d’une équipe de manière individuelle et collective qui a de la motivation. Nous voulons qu’Arsenal transmette de l’énergie et une [certaine] faim ».

post

Alexandre Lacazette : le Lyonnais d’Arsenal avoue se plaire à Londres

Se comptant parmi les joueurs Français qui ont été recrutés par des clubs de football Anglais, le joueur Alexandre Lacazette est l’un des sportifs qui contribue grandement au succès de son équipe sur place. Aussi, il a récemment affirmé aimer le fait de vivre au sein de sa ville d’accueil, soit la ville de Londres.

Petite historique d’Alexandre Lacazette auprès d’Arsenal

Le joueur Français a surtout évolué en France, et ce n’est que depuis 2017 qu’Alexandre Lacazette a quitté la ville de Lyon pour rejoindre les Gunners. Toutefois, il semblait être question de retirer rapidement le jeune footballeur de l’équipe, afin qu’il cède sa place un tout autre joueur : Pierre-Emerick Aubameyang. Ainsi, sous Arsène Wenger, on parlait du départ de Lacazette une fois que le nouveau joueur serait arrivé au sein du club.

À titre de rappel, le fait d’accueillir Lacazette au sein de leur équipe a couté la bagatelle de 50 millions de livres sterling à Arsenal FC. À l’arrivée d’Aubameyang, il est finalement resté, et on attribue cela aux efforts d’Unai Emery, nouveau coach principal au sein de l’équipe. Emery semble avoir une grande foi en ce joueur, et celui-ci est d’ailleurs parmi les titulaires qui vont le plus souvent sur le terrain.

Le Lyonnais s’est acclimaté à la vie Londonienne

Quitter sa ville natale peut être considéré comme sortir de sa zone de confort, mais Lacazette n’en est que peu déstabilisé. Depuis à peu près un an qu’il vit à Londres, il a affirmé beaucoup se plaire sur place. Selon ses dires, il était partant pour le transfert auprès d’Arsenal en partie parce que c’était là une occasion pour lui de découvrir une autre ville, et c’est ce qu’il semble faire au quotidien.

Selon ses dires, la ville est hautement intéressante, et il y apprend à connaitre et à apprécier un mode de pensée différent de ce qu’il a connu jusqu’ici. Mais la partie qu’il semble préférer concernant son déménagement dans sa nouvelle ville est que malgré le fait d’être un joueur phare d’une des plus grandes équipes du pays, il peut vivre une vie normale sans que tout le monde ne le reconnaisse.

Lacazette brille chez les Gunners

Emery semble vouer une grande confiance à Lacazette, car il a permis à celui de jouer une bonne partie des matches de l’équipe au cours de cette saison. Rien qu’au cours de la Premier League, un total de 5 buts a été attribué à ce jeune joueur talentueux de 27 ans. Ainsi, il ne fait pas que se plaire dans sa nouvelle ville : il a également trouvé ses marques dans ce qui est maintenant son équipe.

Aubameyang, le joueur qui était supposé le remplacer, est actuellement un joeur  titulaire au même titre que lui, et ils sont tous deux des piliers importants de l’équipe. Actuellement, l’un comme l’autre sont sur la liste des blessés, mais il ne s’agit de rien de grave, et ils seront bientôt remis sur pied, de façon à pouvoir rejouer de nouveau sur le terrain.

post

Un possible transfert de Danny Welbeck en 2019, malgré Unai Emery

Il est déjà question des nouveaux départs pour l’année à venir chez le club de football Arsenal, et l’un des noms qui fait actuellement parler de lui est celui du joueur Danny Welbeck, qui intéresse déjà plusieurs équipes. Cependant, Unai Emery a exprimé son désaccord face à une telle décision.

L’histoire de Danny Welbeck chez Arsenal

Le transfert de Danny Welbeck chez les Gunners a eu lieu en Septembre 2014, et il a quitté l’équipe de Manchester United, pour la somme de 16 millions de livres sterling. En sa qualité d’avant, il a su faire rapporter de belles victoires à son équipe au cours des années qu’il y a passé, que ce soit en marquant lui-même ou en effectuant des passes décisives. En revanche, il a été à plusieurs reprises victime de blessures importantes qui l’ont gardé à distance du terrain, comme celle qu’il s’est faitau cours d’une rencontre face à Manchester au cours de la saison 2015-2016.

Cette blessure lui a valu près de 9 mois sans avoir la possibilité de jouer, mais cela ne l’a pas empêché de briller au cours de sa reprise sur le terrain, et il a entre autres marqué deux buts dans un match contre Southampton, qui s’est terminé par un 5-0. Au cours de cette saison, sous Unai Emery, il a été fait titulaire pendant 13 matches différents, ce qui s’est soldé sur 5 buts, dont un en Premier League, et les autres dans le Carabao Cup et l’Europa League.

Le dilemme entre Emery et Arsenal

On ne peut que remarquer la confiance qu’a le coach d’origine espagnole, Unai Emery, envers Danny Wellbeck. Il hésite rarement à faire appel à ce joueur pour entrer dans la composition de l’équipe qui monte sur le terrain, ou bien quand ce n’est pas le cas, il lui fait quitter le banc de toucher pour occuper son rôle d’avant, balle au pied. Ces décisions ne sont pas vaines, et Wellbeck a même marqué un des cinq buts qui ont fait trembler les filets de Fulham au cours de leur rencontre.

Arsenal semble pourtant bien décidé à rester figé dans sa position de se défaire du joueur au cours de l’année qui vient. La raison en est principalement financière, et en outre, le contrat d’un des joueurs des Gunners, soit Aaron Ramsey, prend prochainement fin, ce qui ampute l’équipe d’un excellent membre.

Où ira Wellbeck après Arsenal ?

Plusieurs équipes ont déjà affirmé leur intérêt pour le joueur, et l’une de celles-ci s’avère être Crystal Palace, qui a fait mention d’une somme de 10 millions de livres sterling pour le transfert. Roy Hodgson, le manager de ce club, affirme que l’attaquant d’1m85 pourrait être ce qui manque à l’équipe sur le plan offensif.

Si cela équivaut  une perte nette de 6 millions de livres pour Arsenal, c’est toujours mieux que de voir un tel joueur quitter leurs rangs sans avoir pu le rentabiliser par un transfert auprès d’une équipe qui se montre intéressée. Cependant, tout n’est encore que rumeurs, et reste encore à ce que celles-ci soient confirmées.

post

2 buts à 1 contre Blackpool, Arsenal entre en quart de finale de la Carabao Cup

C’est une saison riche en victoire pour les Gunners, qui décrochent une victoire de plus à leur actif, et cette fois ci, cela se passe au cours de leur rencontre face à Blackpool. Ils s’en tirent avec 2 buts à 1. Un joueur clé, le français Matteo Guendouzi, s’est vu accorder un carton rouge, mais l’équipe s’en est quand même sortie indemne.

Une rencontre hasardeuse

On ne peut pas dire qu’il s’agit là d’un match gagné d’avance, et le jeu était légèrement en faveur d’Arsenal, dont la configuration spécifique a permis à deux de ses joueurs, Stephan Lichtsteiner et Emile Smith Rowe, de marquer chacun un but, soit à la 33ème et à la 50ème minute. L’évènement qui a fait changer la donne pendant un moment fut l’attribution d’un carton fatidique qui le contraint à quitter le terrain.

Arsenal s’est donc retrouvé à 10 joueurs contre 11, et l’équipe adverse n’a pas attendu pour profiter de cette situation. Pas moins de 10 minutes après, l’arrière-centre réduit l’écart entre les deux équipes, et marque un but à la 66ème minute, rendant le score à 2 contre 1. Cependant, il semble qu’il ait été trop dans le feu de l’action, et a fini par également par avoir un carton rouge un peu plus tard dans la rencontre. Le manager des Blackpool, Terry McPhillips, a affirmé que « là où nous [Blackbool] jouons toutes les semaines, c’est un carton jaune ».

Le carton rouge de Matteo Guendouzi

Guendouzi a joué un rôle important dans la cohésion de l’équipe depuis le début de cette saison. En revanche, en raison de cette pénalité, il n’aura pas le droit de monter sur le terrain à la prochaine rencontre relative à la Carabao Cup, qui opposera Arsenal à Tottenham. Le carton a été donné suite à un tacle trop violent, et Unai Emery, coach en chef de l’équipe, qui n’a pas estimé que la sanction ait été due à une perte de contrôle.

En effet, il a expliqué son choix de permettre à ce jeune joueur de faire partie des titulaires en général en raison du fait qu’il s’agit d’un élément énergique, qui contribue pour beaucoup au bon dynamisme de l’équipe. Il a cependant également affirmé qu’ils ne pourraient pas se permettre ce genre d’écart dans les prochaines rencontres.

La bataille n’est pas finie pour Arsenal

Leur victoire contre Blackpool donnera aux Gunners l’opportunité de se dresser contre leurs rivaux : les Spurs de Tottenham. Aussi, comme on peut s’y attendre, les équipes qui se sont hissées pour les quart-de-finales sont toutes de grandes pointures.On pourra prochainement apprécier des rencontres de qualité, dont celle opposant Middlesbrough à Burton, ou bien celle qui mettra Chelsea et Bournemouth en face à face.

Les deux autres matchs pour la quart-de-finale sont encore à connaitre pour l’instant, soit une confrontation des équipes gagnantes issues des rencontres telles que Southampton versus Leicester et Manchester City contre Fulham. Cela fait autant d’adversaires à battre par Arsenal avant de pouvoir devenir le champion de la Carabao Cup.

post

Unai Emery entend jouer sur l’offensive dans le match contre Sporting FC

La rencontre contre Sporting de Lisbon au Portugal, dans le cadre de la Champions League, et qui doit se tenir le 8 novembre prochain, est grandement attendue par les amateurs du club de football Arsenal ; l’entraineur de l’équipe, Unai Emery, fait actuellement de belles promesses concernant ce match, et assure que l’équipe continuera sur sa lancée de matchs où les attaques contre l’adversaire s’enchainent à toute vitesse.

Arsenal tient bien la forme

Depuis un moment, Arsenal ne cesse d’offrir des matchs spectaculaires à ses fans, notamment son face-à-face avec Leicester City, qui ne s’est pas très bien terminé pour son adversaire. Ce fut l’occasion pour l’équipe d’Unai Emery de marquer des buts magnifiques, et à la volée, de se hisser dans le top 4 des meilleures équipes Britanniques du moment, après avoir gagné leur 7ème match d’affilée au cours de la Premier League.

En deux matches, Arsenal a accumulé un total de 8 buts, soit 3 contre Leicester City, et 5 contre Fulham. Le précédent match fut même l’occasion pour l’équipe de marquer son 10ème de la saison, et qui plus est, par son joueur N° 10 : Mezut Ozil. Leur nombre total de but n’est à ce moment égalé que par Manchester City, le numéro un actuel de la Premier League. Tout cela peut s’expliquer par une nouvelle formation de l’équipe ainsi que du choix précautionneux du joueur auquel est attribué chaque poste.

Unai Emery cherche la balance

C’est ce mot que l’entraineur principal d’Arsenal utilise pour définir ses choix concernant la formation actuelle de l’équipe. D’après lui, « avec cette balance, nous voulons marquer plusieurs fois et avec des joueurs différents. Je veux que nos avants aient un maximum de chances pour cela, mais aussi trouver leur balance sur le plan de la défense».En outre, les efforts ne sont pas faits uniquement sur le plan de l’attaque, et des joueurs d’exception sont également placés en milieu de terrain.

On peut mentionner le fraichement arrivé Lucas Torreira, qui a signé chez Arsenal au cours de l’été précédent, et qui fait des merveilles à son poste. D’après le milieu de terrain Granit Xhaka, assurer le poste de milieu est devenu bien plus simple depuis l’arrivée de ce joueur, qui sait faire usage de ses talents de footballeur. En outre, il mise sur le jeu d’équipe, et assure une bonne défense, tout en permettant à ses alliés d’aller plus en offensive.

La formation contre Sporting FC

Bien que cela est sujet à des changements imprévus, il est prévu que des joueurs comme Sokratis, à la défense, et qui n’a pas pu participer contre Leicester en raison d’une blessure, mais aussi Carl Jenkinson, qui est généralement en défense, feront partie des joueurs qui iront sur le terrain. Ce match est dit d’une grande importance pour l’équipe d’après les dires d’Emery, qui entend mettre tout en œuvre pour avoir la meilleure équipe face au Sporting FC, et ainsi remporter une onzième victoire en Premier League.