Wenger n’a jamais voulu se séparer de Theo Walcott

Dans cette forme actuelle, nous non plus.

649

Wenger n’a jamais voulu vendre Walcott

Et il était bien le seul fut un moment, l’entraineur d’Arsenal a récemment déclaré qu’il n’y a jamais eu de discussions avec d’autres clubs concernant la vente du joueur anglais.

En ce qui nous concerne, nous voulions quasiment tous sa tête il y a peu et nous avions toutes les raisons pour que cela arrive. Walcott est arrivé de Southampton en 2006 et alors que l’on nous avait vendu LE joueur le plus prometteur de la Premier League, nous nous sommes vite aperçu que cela voulait indiquer qu’il allait suivre les pas d’Abou Diaby quand il est question d’infirmerie mais qu’au final à chaque retour du joueur, ses performances le menaient plus vers le bas que vers le haut, ne comptant qu’une réelle saison au top de sa forme.

Mais alors que nous avons tous cru qu’il allait être un sempiternelle remplaçant de moyenne qualité, Walcott est revenu cette saison avec une seule envie, de nous montrer que nous avions tord et pour le moment, il le fait avec style.

Pour justifier sa forme actuelle (7 buts toutes compétitions confondues), le joueur déclare que c’est l’entrainement sur et en dehors du terrain qui lui donne cette énergie de vouloir faire plus.

Interrogé lors de la conférence de presse hier après midi, Wenger a insisté:

Ecouter, je n’ai parlé avec personne parce que je n’étais pas prêt de le laisser partir, j’ai toujours voulu le garder.

Puis l’alsacien revient sur les raisons des performances actuelles du joueur.

Ce que j’ai vu de lui c’est qu’il laisse sa passion pour le football ressortir. C’est ce que vous voulez voir de lui.

C’est ce que je ressent de lui depuis qu’il a plus de liberté sur le terrain, peut être laisse-t-il ses émotions ressortir un peu plus et qu’il calcul un peu moins: Est ce que je peux faire ceci ou pas

Il joue avec plus de liberté et de passion. Je pense qu’il est moins restreint et cela vous montre qu’il est un joueur complètement différent.

En tout cas, ce ne sera pas pour nous déplaire à nous supporters, c’est la dernière saison de Wenger à Arsenal (enfin, bon, on se comprends) et il aura fallu 10 ans au prof pour découvrir la vrai nature de son « jeune » attaquant de 27 ans. Il faut rappeler que alors que la polémique faisait rage entre les fans cet été sur le fait de savoir si nous devions le garder ou pas, l’entraîneur lui avait envoyé un petit mot au fans: Nous allons voir un Walcott différent la saison prochaine. Spot On Boss

Images: Arsenal.com