Bayern Munich 5-1 Farce: j’en ai vomis

380
Bayern Munich Arsenal Farce

Le Bayern Munich a une fois de plus profité des grossières erreurs d’Arsenal pour nous ridiculiser. La faute a qui? a 8 joueurs incapables de mettre un pied devant l’autre et un entraîneur incapable de prendre des décisions radicales. On en a gros, nous sommes au point de rupture, alors que nous essayons de sauver Rémy des griffes du côté obscur, la situation est devenu ingérable. Un bonne farce, les notes

Mercredi 15 février 2017, alors qu’Arsenal vient de passer 10 jours à courir après des miettes, la rencontre du jour les oppose à ce qui devient notre punisseur des 1/8 de finale.

Pourtant, j’ai entamé la rencontre avec espoir, non celui du’une victoire mais celui d’espérer jouer le match retour à domicile sans devoir se battre comme des damnés, raté.

Première mi-temps, euh non, premières minutes du match, Arsenal se lance sur les chapeaux de roues, comme de vrais crevards, les gunners mettent une pression énorme sur le Bayern, au point même que la défense batave arrive à peine à sortir de leur camp… puis… comme si d’un coup ils avaient tous reçus une drogue quelconque, nous sommes passés d’une équipe qui aurait pu battre n’importe qui à une équipe se battant pour la relégation en Championship.

j’ai vomi, alors que je voyais Alexis Sanchez agité les bras dans tous les sens tel un policier chargé de la circulation en plein Paris dans les années 70, le reste de l’équipe ou presque était devenu amorphe. Quoi, Qui, Qu’est ce qui a pu en moins de 2 minutes, transformer notre équipe de redoutables vikings à de misérables walkers de la série The Walking Dead, j’ai du raté un truc, je sais pas, ce que je sais c’est qu’une fois de plus Arsène nous remets une équipe custom en bougeant des joueurs dans des positions alors qu’ils enchaînaient de bonne prestations dans une autre qui leur allait parfaitement (Oxlade), continue à mettre des joueurs qui enchaînent les contre performances (Coquelin), insiste à croire que certains joueurs sont bien plus mures que leurs ages (Iwobi) et qui demande à ses latéraux de ne pas monter à l’attaque (Gibbs et Bellerin) dont je ne me souviens plus de les voir passer la ligne médiane après 15 minutes de jeu et finalement qui se décide de faire un changement une fois que la situation est devenu trop critique pour que celui ci change quoi que ce soit au cours du jeu. Ce match est l’exemple même d’un manque total de lucidité et je dirais même limite de professionnalisme. Une Farce

Bref, je ne vais pas m’attardé à flinguer chaque joueur, ils n’en valent pas la peine mais je pointerais tout de même du doigt ceux qui se sont élevés et qui ont fait face à l’adversité malgré la difficulté, Alexis Sanchez, David Ospina (complètement abandonné par sa défense en seconde période) et Koscielny pour qui la blessure a été le tournant de ce match. A ces 3 là, bravo, You are fucking true gunners, pas le reste des bras cassés qui traînaient sur le terrain hier soir, même Robben du haut de ses 74 ans nous a inscrit son vieux but et a réussi à prendre de vitesse Hector Bellerin…

Note des joueurs
David Ospina
Hector Bellerin
Shkodran Mustafi
Laurent Koscielny
Kerian Gibbs
Francis Coquelin
Granit Xhaka
Alex Iwobi
Mesut Özil
Alex OXlade Chamberlain
Alexis Sanchez
Gabriel
PARTAGER
Article précédentBayern Munich Vs Arsenal Sortir le Grand Jeu !
Article suivantFA Cup: Arsenal croit au miracle du Borough Sports Ground
Administrateur, Webmaster, Blah blah, Bloggeur dans mes temps perdus, mauvais en grammaire et en orthographe, #COYG