[Portrait] Welcome to Rob Holding ! #WelcomeRob

813

Bonjour, bonsoir amis Gooners,

C’était dans les tuyaux depuis quelques semaines et c’est désormais officiel depuis vendredi midi (22 juillet). Toujours fidèle à son amour des jeunes joueurs en devenir, Arsène Wenger a alors mis le grappin sur Rob Holding (20 ans), prometteur jeune défenseur polyvalent de Bolton (Championship), pouvant jouer dans l’axe comme sur les côtés. Il a signé un contrat « de longue durée » (comme d’habitude). Son transfert est estimé entre 2 et 3 millions d’euros. C’est la troisième recrues des Gunners après le Suisse Granit Xhaka et le Japonais Takuma Asano.

#WelcomeRob

#WelcomeRob

Nom complet : Robert Samuel Holding

Age : 20 ans

Position :  défenseur

Nationalité : Anglais

Né : 20 Septembre 1995

Taille : 1,75 m – Poids : 75 kg

Numéro : 16

Mais qui es-tu ?

Holding est donc né en 95 à Tameside dans le district métropolitain du Grand Manchester (banlieue de Bolton) au Nord de l’Angleterre. Il est repéré par les Wanderers à l’âge de 7 ans où il fera toutes ses classes au sein du centre de formation de Bolton. C’est un très jeune défenseur qui est déjà comparé à un Gary Cahill (actuellement dans un club de merde de Londres) et serait notre nouveau Tony Adams (ça me plait bien ça).

Un pur Boltoniens

Pur produit de la région du Grand Manchester (district de Bolton), il a passé toute sa jeunesse dans le club local de Bolton en passant naturellement par les différentes étapes juniors sans pour autant sauter des classes.

Un prêt infructueux en League Two avec le Bury FC avec seulement 1 match joué, le revoilà revenir en courant dans le doux cocon familial. Malgré une saison en queue de boudin pour Bolton [lanterne rouge et relégation en League One] il se révèle comme l’un des piliers défensifs de Bolton en ayant commencé à jouer pour l’équipe première uniquement au mois de décembre 2015. Il n’a plus jamais quitté son poste et a été élu meilleur joueur du club en aillant qu’une saison dans les gambettes.

Des qualités intéressantes

Son gabarit reflète un défenseur moderne capable de jouer à la baballe. Pour quelqu’un de son âge il est remarquablement à l’aise avec le ballon et possède une mentalité défensive classique en recherchant le plus souvent à poser le jeu au lieu d’envoyer le cuir à pétaouchnok. Cette maturité, son sang froid et le désir de garder le ballon est un argument de poids pour notre jeu basé sur la construction/possession. Certains scouts voient en lui un Gary Cahill et c’est bien normal lorsque l’on voit sa ligne de stats. Il est déjà en avance par rapports à ses collègues de Championship et ce dans tous les secteurs défensifs. Impressionnant !
Stats Rob Holding

De plus, on peut retrouver en Rob un Laurent Koscielny 2.0 puisqu’il n’est pas rare de le voir porter le ballon vers l’avant. Ce qui peut offrir à notre jeu une nouvelle palette et ainsi surprendre plus d’une équipe.

Il est apparemment pas trop mal dans les duels aériens même si ce n’est pas non plus sa qualité première, il a tout de même un ratio de 48% de duels réussis. On peut également constater son placement intelligent lors de son premier but en carrière de la tête contre Milton Keynes (3-1). Il devra également travailler sa lecture de jeu et son temps de réaction pour ainsi réduire les occasions adverses, mais il est jeune, très jeune.

Où peut-il jouer ?

Bah il peut jouer à tous les postes défensifs. Bien que sa préférence soit dans l’axe [ITW avec video]. Son profil polyvalent lui permet d’aller sur les côtés. Il a d’ailleurs joué 7 fois en tant que latéral droit cette année. Avec un potentiel technique et un bon deuxième poumon il pourrait aussi dépanner en 6 en cas de blessure, un peu, comme son compère Calum, avec qui il joue en sélection Espoirs.

Et Arsenal dans tout ça ?

Ca va en ravir certaines oui-oui, les femmes, puisque l’on pourrait avoir une combinaison Holding-Chambers qui va surement en faire mouiller plus d’une. Sinon pour nous les hommes, enfin, là c’est la board entier et Wenger qui pourront sauter comme des cabris pour le fameux quota [nombre de joueurs anglais dans le club]. 

Courtisé par plusieurs clubs de Premier League, Rob Holding est considéré comme l’un des défenseurs anglais les plus prometteurs. Et il nous a choisi! Rob pourrait constituer dans le futur une charnière jeune et 100% anglaise avec Calum Chambers, son coéquipier chez les bébés Three Lions. D’ailleurs cette charnière a remporté le tournoi de Toulon avec les U21 anglais. Un futur bonheur pour Sam Allardyce (nouveau sélectionneur de l’Angleterre) ?

#WelcomeRob
La classe à Dallas !

Bien entendu, sa titularisation ne sera pas pour tout de suite et c’est relativement tôt pour savoir si ce transfert sera une bonne ou une mauvaise chose. Mais on ne sait jamais puisque le Big Fuckin’ German (Mertesacker) se fait vieux et les deux récents transferts défensifs Gabriel et Calum n’ont toujours pas confirmé leurs talents. Il pourrait avoir le parcours fulgurant à la Héctor Bellerín? C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Quelques mots doux

  • Le Boss après sa signature :

« Oui. »

« J’étais sur la lune quand j’ai entendu l’interêt d’Arsenal. Je n’y ai pas cru au début et j’ai mis du temps à redescendre du nuage. C’est un rêve de gosse d’aller dans un tel club  […] Il y a une grande concurrence pour ce poste et ça sera à moi seul de prouver ma valeur. J’ai hâte de commencer. »

« Vous voulez travailler avec ce genre de joueurs et les faire éclore. Rob est encore jeune mais il a montré beaucoup de potentiel et je suis vraiment heureux des progrès qu’il a fait jusqu’a présent. Je suis sûr qu’il y a aura des clubs intéressés au vu de ses performances. »

Stats & le saviez-vous?

  • Holding compte 30 apparitions (toutes compétitions) avec Bolton pour 1 but.
  • Il a été élu joueur de l’année à Bolton pour sa première année.
  • Il porte le même nom que notre Pires national, espérons qu’il devienne aussi fort.
  • Bolton a refusé deux offres des Gunners pour Holding.
  • Comme un certains Kanté en Premier League, c’est le recordman des interceptions avec 84 cette année à son actif, 18 de plus que quels autres défenseurs de son âge.
  • Tottenham a essayé de signer le joueur… il a dit non directement ! 😉
  • Il a déjà reçu un carton rouge en match au bout de 22 minutes (contre Reading).
  • C’est le deuxième Gunners né dans le district de Manchester. Le premier étant Paul Mariner (1984 à 1986).
  • Avec 3,3 interceptions par match, seulement 6 joueurs dans les divers championnats anglais ont un ratio supérieur à lui, incluant Laurent Koscielny.
  • Avec l’équipe d’Angleterre espoirs, il remporte le Tournoi de Toulon en 2016, battant les Français (2-1).

P’tite vidéo : ce qu’il peut faire ICI

Sources: Arsenal – Whoscored, Opta, Squawka – Transfermarkt – Sky Sports – Youtube

LAISSER UNE RÉPONSE