Laurent Koscielny – Portrait

332

Laurent Koscielny

Histoire

Laurent Koscielny est la preuve que le succès est au détour et qu’un rêve peu devenir une carrière en moins de 2 saisons. Alors qu’en 2009 le français signait à Lorient alors qu’il évoluait en D2 à Tours, il ne lui a fallu qu’un an pour se faire remarquer par Wenger et sa scouting army. En 2010, Laurent devient un gunners et est depuis un membre crucial de l’équipe première. Koscielny porte fièrement le numéro 6 à Arsenal. Il est l’un des piliers de la défense.

En 2010-2011, il fait 43 apparitions toutes compétitions confondues et inscrit 3 buts mais son année est entaché par une bourde en finale de Cup contre Birmingham, une mésentente entre lui et Szczęsny permets à Birmingham d’inscrire le but de la victoire. La saison suivante nous démontre que Laurent est solide et surtout produit un jeu de qualité en permanence, 42 apparitions et 3 buts également. 2012-2013 fut compliqué pour le joueur, souffrant de quelques blessures, il aligne tout de même 34 apparitions et s’offre 4 buts dont 2 en EPL, 1 en Ligue des Champions et 1 en Capital One Cup. En 2013-2014, son partenariat avec Per Mertesacker dans la défense central des gunners est à l’origine des performances d’Arsenal, il forme l’un des plus solides duo de Premierleague. 2014-2015, Laurent Koscielny aura joué 39 matchs et aura inscrit 3 buts (un abonnement au chiffre trois ayant marqué 3 buts dans 4 des 5 saisons passées avec Arsenal).

A la fin de la saison 2014-2015, Laurent Koscielny est apparu plus de 200 fois pour les gunners et a inscrit 16 buts au total, impressionnant pour un défenseur.

Chez les Bleus

Le joueur est convoqué pour la première fois en février 2011 et est convoqué régulièrement à partir de cette date mais sa première apparition en bleu date de novembre 2011 contre les États Unis. En 2012 il fait partie de la sélection de Blanc pour l’Euro.  Sa plus belle performance reste son match de poule en Coupe du Monde 2014 contre l’ Équateur et où il a été élu homme du match.