post

Arsenal, après Wenger, l’heure est au changement !

Arsène Wenger, le départ

Après 22 ans dans le club anglais Arsenal Football Club, l’entraîneur français Arsène Wengera décidé de quitter son poste de manager des Gunners en fin de saison. L’annonce officielle de cette nouvelle, le 20 avril dernier, par le sexagénaire de manager a ébranlé le monde du football britannique et international. Et plus encore, elle suscite de nombreux questionnements quant à son futur successeur et à l’avenir du club londonien, détenteur de palmarès tant lors des compétitions nationales (Premier League) qu’internationales, officielles et non officielles.

Succéder Wenger, un défi de taille !

Prendre la relève d’un homme qui est resté vingt-deux saisons dans le nord de Londres n’est pas une affaire si simple. Il y a certainement laissé ses marques, autant pour les joueurs que pour les administrateurs gérants de l’Arsenal Fc. Il faudrait trouver sa place et la mission se révèle être délicate. Côté budget, le nouvel entraineur aura affaire à un budget limité étant donné que les transferts récents de recrutement de Pierre-Emerick Aubameyang et d’Alexandre Lacazette auront coûté au club. Il devra ainsi composer avec un peson restreint, pas facile pour succéder à Wenger!

Par ailleurs, la succession de Wenger divise le club. Chacun a son mot à dire. Pour l’heure, des noms se murmurent en coulisse mais aucune décision n’est prise.

Qui pourrait alors succéder à Wenger ? Voici quelques noms en liste, dans cette ultime compétition au titre de « Manager » du club londonien.

  • En quittant le club, Wenger aurait suggéré que Patrick Vieira avait « le potentiel » pour devenir son successeur et diriger les Gunners.
  • Le directeur général du club londonien Ivan Gazidis, quant à lui, souhaite faire nommer Mikel Arteta. Ce dernier est actuellement l’adjoint de Pep Guardiola à Manchester City.
  • Le directeur du recrutement Sven Mislintat n’étant pas de cet avis. Il militerait pour Julian Nagelsmann (Hoffenheim) et Domenico Tedesco (Schalke 04).
  • Leonardo Jardim continue d’être bien placé dans la « short list » des prétendants au titre. Pourtant, Jardim est encore sous contrat jusqu’en 2020 en Principauté Monaco, quid de son son remplaçant et de son transfert sur les sols londoniens?
  • Des dernières nouvelles, Arsenal aurait jeté son dévolu sur Massimiliano Allegri de la Juventus.
  • Le quotidien britannique The Sun de dire que les dirigeants d’Arsenal auraient également retenu le nom de Rui Faria qui aurait des prétentions de devenir manager. Et comme l’occasion se présente, pourquoi pas auprès des Gunners ? Pourtant, ce dernier n’a jamais occupé le poste d’entraîneur. Actuellement, il évolue en tant qu’adjoint de José Mourinho au sein de la Manchester United où il a débuté comme préparateur physique puis assistant.
  • Un autre nom, celui de Luis Enrique, pressenti du côté de Londres ne sera pas retenu pour causes de prétentions salariales et de recrutement jugées trop élevées.

La liste est longue, mais les dirigeants de l’Arsenal FC ne devraient pas tarder à trouver un consensus sur le remplaçant de l’illustre homme qui a toujours composé avec les Gunners dans les bons ou les mauvais moments au fil des saisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.