post

Sven Mislintat, le recruteur en chef d’Arsenal sur le départ

Sven Mislintat ne sera plus le recruteur en chef d’Arsenal, après avoir dirigé la cellule de recrutement du club londonien pendant 14 mois. Quel a été son impact ? Qu’est-ce que ce départ signifie pour les Gunners ?

Depuis l’arrivée de l’Allemand du Borussia Dortmund en novembre 2017, Arsenal a signé 9 joueurs sur les trois marchés de transfert, pour un peu moins de 90 millions d’euros. Lors de son premier mercato avec les Gunners, Mislintat a fait venir Pierre-Emerick Aubameyang de Dortmund – que le recruteur était d’abord allé chercher à Saint-Étienne. Celui-ci a ensuite fait venir un autre ancien joueur de Dortmund, Henrikh Mkhitaryan – qui était à Manchester United – et le défenseur grec Konstantinos Mavropanos – en provenance du PAS Giannina.

Avec le président sortant, Ivan Gazidis, et le directeur sportif actuel, Raul Sanllehi, Mislintat faisait partie du panel des trois personnes qui ont nommé Unai Emery pour succéder à Arsène Wenger en mai dernier.

Lors du deuxième mercato de Mislintat, Arsenal a recruté les milieux centraux Lucas Torreira et Matteo Guendouzi – respectivement en provenance de la Sampdoria et Lorient. Le club londonien a ensuite débarqué Sokratis Papastathopoulos de Dortmund. Après, Stephan Lichtsteiner a quitté la Juventus pour rejoindre gratuitement les Gunners. Ces derniers sont aussi allés chercher Bernd Leno à Leverkusen en tant que successeur à long terme du gardien Petr Cech.

Arsenal a annoncé le départ de Mislintat en fin janvier – les Gunners n’ayant pas été en mesure de signer des cibles comme Ivan Perisic ou Yannick Carrasco. Durant le dernier mercato hivernal, le club londonien sera toutefois parvenu à obtenir le prêt Denis Suarez, en provenance de Barcelone.

Pourquoi ce départ ?

Sky Sports évoque certaines divergences d’opinions avec le directeur sportif espagnol Sanllehi. Le média sportif britannique parle aussi de la frustration de l’Allemand quant au manque de puissance financière du club londonien sur le marché des transferts. Si le recruteur n’a pas été en mesure de faire venir ni Perisic ni Carrasco, ce serait parce que le club n’aurait proposé que des contrats de prêt. Des offres logiquement pas convaincantes pour les joueurs.

La chaîne sportive suggère également que l’Allemand n’a pas été capable de s’adapter avec le fonctionnement du club londonien.

Quel avenir pour les Gunners ?

Pour remplacer Mislintat, Arsenal envisagerait une personne capable, non seulement d’identifier les futurs talents, mais aussi d’aider ces derniers une fois arrivés au club. Le board du club londonien veut également une personne en mesure d’entretenir un lien étroit avec Unai Emery et son staff. Par ailleurs, Arsenal envisagerait quelqu’un qui soit prêt à être plus actif – un visage pour le recrutement entre autres – qui peut voyager avec l’équipe, faire partie intégrante des réunions du club et effectuer quelques interviews.

Selon Sky Sports, les Gunners voudraient d’un responsable de recrutement avec le profil d’Éric Abidal – actuellement en poste à Barcelone. Les Londoniens veulent d’un ancien joueur capable de faire le lien entre le vestiaire et la salle de conférence.

Marc Overmars et Monchi sont pressentis pour remplacer l’ancien recruteur en chef du Borussia Dortmund.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.