Tottenham 2 – 0 Arsenal – les gunners s’échouent chez les spurs – les notes

427
Alexis-Sanchez spurs v arsenal

Bon ben voilà, on s’en doutait, vous n’en avez pas rêvé pourtant Arsenal l’a fait… Oui, Arsenal s’est incliné sur le score de 2 à 0 face à Tottenham. Ce match de la XXème journée de Premier League sonne le glas d’une qualification possible en Ligue des Champions la saison prochaine.

Ça jouait pourtant pas trop mal…

Les Gunners débutent bien cette rencontre car même s’ils sont dominés, les hommes de Wenger posent des contraintes à ceux de Pochettino. Pressing haut, impact physique, enfin tout ce qu’il aurait fallu tout au long de la saison. Bon, en première période, Arsenal a frappé seulement deux fois aux buts contre 7 fois pour les Spurs. Et, ce sont les Spurs qui ont d’ailleurs eu les occasions les plus franches avec notamment la barre sur une frappe d’Eriksen. Le premier acte s’achève sur un score nul et vierge.

Arsenal échoue bêtement face aux Spurs

Lors du second acte on se dit que tout est possible, les occasions franches sont des deux côtés. Il aura malheureusement suffit d’une bévue lors d’une mauvaise relance à la sortie d’un corner pour que les Spurs trouvent la faille dans la défense des Gunners. On se dit encore que ce n’est pas si grave, il reste encore du temps… Mais non ! Déboussolés, les hommes de Wenger se prennent un pénalty une fucking minute plus tard ! Bordel de merde, c’est le craquage… Quand les Canonniers prennent l’eau, le mental s’échoue comme un orc qui n’a pas récupéré le courant pour retourner en mer… Sur ce coup-là j’ai pas trop envie de sauver Willy…

Appréciation générale Spurs V Gunners

Franchement dommage, franchement… Les Gunners ont essayé, ont eu en plus beaucoup de veine, mais cela n’a pas suffit. Ce qui est ennuyeux, c’est de prendre un but tout pourri puis prendre un péno 1 minute plus tard… C’est là que c’est gerbant…

Sur le plan défensif, les Gunners ont fait le boulot, notamment Koscielny et surtout Cech qui a vraiment évité aux Cannoniers de prendre une très grosse fessée. Ok, il a pas arrêté le péno…mais il nous a largement sauvé d’une valise.

Côté offensif, c’était juste la catastrophe… Özil inexistant, Alexis très imprécis, Giroud peu en vu et peu précis. Bref, vous l’aurez compris chers gooners, les notes sentent la marée…comme l’orc échoué…

Les notes des joueurs

Petr Cech: on l’a quand même un peu retrouvé notre bon Petr. Avec 9 arrêts décisifs, les portier des Canonniers a été le meilleur sur le terrain. 

Gabriel: fautif sur le premier but mais surtout sur le second, puisque c’est lui qui concède le pénalty, le brésilien en a bavé tout au long du match. Résultat : de bien mauvaises statistiques.

Koscielny: il a été bon et a fait ce qu’il a pu pour éviter de prendre le bouillon. Avec un Monreal en difficulté et un Gabriel aux abois, il a fait ce qu’il a pu le Kosc (95% de passes réussies).

Nacho Monreal : fautif sur le premier but et plusieurs fois pris en flagrant délit de boulette défensive, c’est loin d’être le meilleur match de Monreal qui a fait plus des Nachos que de jouer au ballon… (5/7 tacles réussis).

Xhaka : ben c’était pas géniallissime quand même… le suisse s’est fait manger au milieu de terrain. Même s’il a eu quelques fulgurances, on attend toujours beaucoup plus du milieu (1/2 tacles réussis).

Ramsey : comme d’habitude, le gallois galope beaucoup, se donne énormément sur le terrain mais manque tout de même d’une certaine justesse. Il a également besoin de mettre plus d’impact physique dans son jeu car, une fois encore, Arsenal s’est fait bouffer au milieu de terrain (1/2 dribbles réussis).

Oxlade-Chamberlain : il nous avait habitué à mieux ces derniers temps. Effectivement, l’anglais a vraiment eu du mal sur cette rencontre. Il a notamment fait beaucoup d’erreurs collectives et a encore quelques mauvais réflexes en défense, sûrement dû à sa jeunesse (3/4 tacles réussis).

Gibbs : franchement peu en vu durant cette rencontre, l’anglais en a bavé face à ses adversaires du jour. Il a beaucoup couru mais n’a pas apporté offensivement (3/3 tacles réussis).

Özil : catastrophique, cataclysmique, sa note va effleuré l’epsilon (2 chances créées).

Alexis : il court, il court le furet… Mais quand ça sert à rien… rien ne sert de courir il faut partir à point. Oui, comme d’habitude, il a beaucoup donné mais s’est beaucoup embrouillé, a perdu beaucoup de ballons et a été assez imprécis (4 frappes, 2 chances créées).

Giroud : sale soirée pour notre français qui d’une part, a été transparent et d’autre part, n’a pas été abreuvé de bons ballons par les deux zigotos qui sont censés faire le jeu derrière lui… Bref, sale soirée… (3/3 duels aériens).

Bellerin : mouais… il a couru.

Welbeck : mouais mouais… il a couru mais n’a pas été transcendantal.

Walcott : who ?

images: skyports