Le nouveau système, les rumeurs et Arsène

668
Arsène reste il à Arsenal?

Alors que nous allons entamer la dernière ligne droite de cette saison (enfin), des choses changent, enfin si on veut car à part la formation qui a changé contre Boro, le reste, eh beh c’est du Arsenal tout craché.

Le 3-4-2-1 est la solution?

Nous avons pu assister à une formation toute nouvelle employée par les gunners lors du match contre Boro, le 3-4-2-1, pas que cela me déplaise, au contraire, au sein de l’équipe d’arsenal-fc.fr nous en avions déjà parlé de cette formation qui est de plus en plus utilisée (Tottenham sur la moitié de la saison, la Juve ou encore Dortmund pour ne citer que ces équipes) et quand on regarde de plus près, on voit que ces formations se trouvent plein placées dans leur championnat, alors est ce ok pour Arsenal?

Sur le principe oui, pourquoi, parce qu’il semblerait que le 4-2-3-1 s’essouffle et donc le changement est nécessaire. Sur le moment, non, car changer de tactique alors que l’on arrive à 1 mois de la fin de la saison, c’est se tirer une balle dans le pied, contre Boro, qui nage dans le fin fond de l’EPL c’est bien, contre City en FA Cup ou contre Tottenham la semaine d’après, je doute que le résultat soit le même. On a gagné contre Boro mais parce qu’ils n’ont pas su exploité nos faiblesses, les mêmes que dans la formation 4-2-3-1. Bref, on en reparlera plus tard.

Sead Kolanisac, c’était du vent

J’ai bien fait de parler au conditionnel, cette semaine, le père du joueur (oui parce qu’aujourd’hui cela ne sert plus à rien d’avoir un agent, on a son père qui gère, on se souvient de notre Lord Bentdner et de son papa, hum) a annoncé que rien n’était signé nul part et que son joueur de fils était pour l’instant incertains de la destination (quoi? Arsenal en fait plus rêvé?). Wenger a remis une couche en indiquant ce que papa Sead a dit, rien n’était signé et personne n’arrivait à Arsenal pour le moment (ça ressemble plus à mon Arsenal).

Wenger, je suis venu, je vois et je reste

Non, ne paniquer pas (ou pas), Wenger n’a pas annoncé qu’il restait (pour le moment) mais surtout qu’il reste sur ses positions quand on lui parle de

  • Son futur
  • Son futur au club
  • Le Futur d’Arsenal
  • Ce qu’il mangera demain

A tout cela, le prof reste bien ancré au sol avec sa réponse préférée du moment: Je ne sais pas, nous l’annoncerons au moment opportun… la question étant, quand est ce que c’est ce moment opportun? Seule le board et lui le savent, nous on a qu’a payé et fermer notre bouche.