LES GRAAAAANNNDDEESS ÉQUIIIIIIIIPES !!!!

Bon bon bon. Aujourd’hui oublions le championnat, et tentons de rêver un peu. Arsenal se déplace à Munich pour le match aller des 8e de finale de Ligue des Champions. Un match qui semble à priori hors de portée des Gunners vu l’état de forme actuel mais nos Canonniers nous ont déjà montré par le passé qu’ils savaient répondre (parfois) face aux gros, dont le Bayern. Un match qui pourrait être salvateur, pas forcément pour la Ligue des Champions, mais pour le Championnat et la FA Cup, cela redonnerait un peu de confiance aux joueurs qui en manquent cruellement. Il va donc falloir sortir le grand jeu.

Une vielle histoire d’amour

Il y a des histoires d’amour qui marquent une génération. Roméo et Juliette, Vampire et Pucelle, Jacquie et Michel… dorénavant il y a Arsenal et le Bayern Munich. Une bromance qui agite beaucoup les réseaux sociaux, notamment twitter, où les Community manager sont limite PACsés depuis cette année. Une histoire d’amour qui ne fait pas bander Robben, mais lui du haut de ses 174 ans, à moins de s’enfiler du Viagra en intraveineuse il n’y a plus grand chose qui doit lui faire lever la saucisse… BREF.

On va pas tortiller du cul pour chier droit, on sait tous ce qui s’est passé les années précédentes, les déceptions, les retours (pas suffisants), les bonnes surprises, donc on peut dire une chose, c’est que demain il sera très difficile de prédire quoi que ce soit.
D’un coté Arsenal qui enchaine des matchs insipides et qui sort d’une très mauvaise passe et de l’autre un Bayern qui surnage la Bundesliga à cause d’une concurrence à la ramasse mais qui ne brille pas et se fait très souvent bouger en s’en remettant à ses papis Robben et Ribéry. Vu comme ça oui avantage Bayern mais les hommes d’Arsène Wenger nous ont déjà préparé des surprises et cette fois-ci on pourrait profiter de l’avantage de jouer le premier match à l’extérieur. Les Bavarois pensent déjà avoir gagné le match, à nous de les bouger.

Team News

Coté Gunners à peu près tout le monde est là. Ramsey et Cazorla sont bien évidemment absents sur blessures mais on devrait avoir tout le monde disponible, dont Xhaka qui n’est pas suspendu pour la Ligue des Champions (et qui de toutes façons a finit de purger ses 4 matchs normalement). Arsène lui aussi retrouvera le bord du terrain car comme pour son joueur suisse, il n’est suspendu qu’en compétitions anglaises.

Chez les Bavarois deux absents de taille, le défenseur centrale Boateng est blessé pour plusieurs semaines et Ribéry l’un des hommes providentiel ne sera lui non plus pas de la partie. Xabi Alonso est quand à lui incertain. Bon, on va pas se mentir, je ne mouille pas plus que ça. En défense centrale ils auront quand même Hummels – Martinez. Oklm donc.

Compos probables

Arsène dispose d’un groupe assez costaud au final pour se rendre à l’Allianz Arena mais devrait, sauf surprise, aligner une équipe très proche de ce qu’on déjà vu. Cela veut donc dire que pour l’attaque la réflexion de Wenger va tourner autour de 2 (voir 3) schémas. Le premier avec Alexis en pointe, laissant les cotés à Iwobi et Walcott et le deuxième replaçant le chilien sur le coté gauche avec Giroud en pointe et Walcott à droite. Ou Sanchez à droite et Iwobi à gauche. Enfin bref on s’en fout. C’est principalement entre ces deux schémas que Wenger a tout au long de la saison un peu hésité et je pense que c’est l’un de ces deux plans de jeu que l’on retrouvera demain.

Au milieu de terrain, le retour de Xhaka et El-Neny va aussi pousser Wenger à réfléchir et à prendre des choix forts. Özil, malgré les derniers articles poubelles qui déclarent que Wenger soignerait à le mettre sur le banc, je vous le confirme ce soir, il sera aligné. Derrière lui par contre… Coquelin qui enchaîne les performances pitoyables quelque soit l’équipe en face et Ramsey ayant décidé de ne pas jouer cette année, le choix c’est porté sur Oxlade-Chamberlain qui depuis n’a pas vraiment grand chose à se reprocher à ce poste au milieu de terrain axial. Cependant les retours des deux anciens joueurs du FC Bâle va peut être forcer Wenger à remettre ces joueurs « types » à ces postes. On pourrait donc avoir Xhaka-El Neny, Coquelin-Xhaka, Coquelin-El Neny, sans même y compter Oxalde-Chamberlain. Le choix donc.

En défense on ne devrait pas avoir de surprise par contre. Ospina sera dans les buts, et le quatuor Bellerin-Mustafi-Koscielny-Monreal sera de la partie. On peut néanmoins mettre une petite pièce sur Gibbs mais j’y crois pas trop.

Sur le banc on va avoir de la ressource. Si Arsène la joue classique on aura Iwobi (ou Walcott), Welbeck et Perez sur le banc, aux cotés d’AOC, d’un milieu de terrain (en fonction de qui de Coquelin, Xhaka et El Neny sera laissé sur le banc). Pas mal de solutions offensives donc. Personnellement voici l’équipe que j’alignerais:

  • XI: Ospina – Bellerin-Mustafi-Koscielny-Monreal – Xhaka-Elneny-Ozil – Sanchez-Giroud-AOC.
  • Remplaçants: Perez, Welbeck, Iwobi, Walcott, Coquelin, Gabriel, Cech.

Sortir le grand jeu, mettre beaucoup d’intensité, et rester solidaire

Voilà les 3 conseils que je donnerais aux joueurs pour ce soir. Sortir le grand jeu techniquement, à l’image de ce que sait faire un Mesut Ozil, mettre de l’intensité dès l’entame en activant un pressing haut et en étant agressif au milieu de terrain, et puis être solidaire; solidaire en défense, mais aussi sur les attaques, jouer ensemble et limiter le déchet technique et le déchet dans les passes. Les joueurs se connaissent depuis assez longtemps pour la plus part et c’est inacceptable de voir beaucoup d’entre eux perdre des ballons à deux mètres. Ces conseils, qu’on est la possession ou pas nous permettrons de repartir à Londres avec un bon résultat. On est capable de le faire, j’espère que Wenger saura trouver les mots pour les motiver pour que nous puissions voir des joueurs qui ont la rage. COYG !!!